close

Quand j’ai entendu parler de la sortie au cinéma d’un biopic parlant de Martin Luther King, j’ai tout de suite était curieuse d’en apprendre plus. Selma est le nom de ce film parlant d’un des combats du pasteur ayant milité toute sa vie pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis.

Selma_Affiche

Pour ma part, j’avais une connaissance de Martin Luther King se limitant à « I have a dream » et un prix Nobel. Donc lorsque j’ai été invitée à assister à la projection de ce film en avant première, je me suis un peu renseignée sur Selma avant d’aller le voir. Je ne connaissais rien de ces épisodes tragiques de l’histoire des Etats-Unis.

Me voici donc assise dans mon fauteuil prête à découvrir l’histoire de cette ville et des événements qui l’ont fait tragiquement connaître au milieu des années 60.

Voici le synopsis :

Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

240326

Cela fait un moment que je réfléchis à comment rédiger cet article tellement ce film m’a laissé perplexe, du coup j’ai décidé de faire un pour et contre.

Pourquoi vous irez le voir ?

David Oyelowo als Dr. Martin Luther King
  • Parce que les biopics sont une bonne manière d’en apprendre plus sur des faits historiques parfois méconnus.
  • Parce que David Oyelowo est époustouflant dans son interprétation.
  • Parce que les scènes des différentes marches relèvent d’une tension assez réaliste.
587944

Pourquoi vous pouvez passer votre tour ?

  • Parce qu’en dehors des scènes de manifestations, le rythme du film est assez lent et limite ennuyeux.
  • Parce que les personnages secondaires sont sous-traités et sachant que cette histoire n’est pas que celle d’une personne, c’est bien dommage de constater le peu d’approfondissement autour de ces personnages aussi importants que King.
  • Parce qu’il manque les petites histoires dans la grande histoire. Elles sont là mais une nouvelle fois survolées et du coup cette dimension manquante du film peut donner une histoire un peu creuse.
Diane Nash (Tessa Thompson, l.) und James Bevel (Common, r.)

Au final si vous avez l’occasion d’aller le voir, allez y. Autrement celui-ci attendra bien une diffusion à la demande dans quelques mois.

Selma, un film d’Ava DuVernay, 2h02, sortie le 11 mars 2015

Tags : martin luther kingSelma

Laisser un petit mot