close
Divers & variés

Tout ce qu’on peut faire sur un vélo

Depuis quelques mois, je me suis mise au sport. Sportive du dimanche accomplie, courir pour aller nulle part ne m’a jamais enthousiasmé et j’ai toujours été plus douée pour la 3ème mi-temps tout en encourageant les valeureux participants de la 1ère et la 2ème. Mais il y a quelques mois, je me suis rendu compte que j’avais besoin de canaliser un trop plein d’énergie transformée en stress. Direction donc CMG Sports pour du vélo, de l’aquazumba et d’autres cours pour me faire bouger et transformer mon stress en bonne fatigue.

Il y a quelques temps, j’ai reçu une invitation me proposant de découvrir une nouvelle salle fraîchement ouverte et proposant des cours de cycling indoor : Let’s Ride. Le cycling, je connaissais depuis quelques mois, j’avais été intriguée mais en voyant les vidéos, je me suis dit que je n’étais pas au niveau pour cela. Et puis devant cette invitation, je me suis dit qu’après mes quelques mois de sport pas intensif, c’était peut-être le bon moment pour essayer.

lets-ride-paris-2

Me voici donc en plein cœur du 11ème arrondissement. A l’arrivée, un établissement à l’image des lieux ouvrant dans le coin actuellement, déco épurée, bois clair, béton et pierre apparente. J’aime beaucoup ce genre de lieu laissant la place aux volumes et donnant l’impression d’un maximum d’espace.

Super bien accueillie par les équipes, on me demande dès mon arrivée ma pointure… mais pourquoi ? J’ai déjà mes baskets, à peine usées par mes précédents cours de sport. Et là je découvre qu’il faut des chaussures spéciales pour s’accrocher au vélo.

lets-ride-paris-chaussures

Direction le vestiaire, un espace à l’image du lieu : épuré et fonctionnel avec plein de petits plus que je vous présenterai plus bas. Me voici dans une tenue seyante après avoir rangé mon attirail du bureau dans un casier à code digital (ça c’est vraiment cool car j’ai toujours la hantise d’oublier d’emmener mon cadenas).

lets-ride-paris-vestiaire

Arrivée dans la salle juste éclairée par quelques lumières, je me croirais dans une discothèque. Un petit crazy sign ? Non non, il faut « grimper » sur son vélo. Chaque vélo est numéroté et vous pouvez choisir lors de la réservation où vous souhaitez vous mettre. Premier rang pour les élèves disciplinés. Pour moi juste derrière ayant peur de pas bien suivre.

lets-ride-paris-salle

Une fois sur le vélo, il y a toute une technique pour arriver à arrimer ses chaussures à celui-ci. Heureusement l’équipe est là pour m’aider. Et voici Steph montée sur pile qui arrive. Directement débarquée de New York, cette miss qui en a déjà fait pédaler plus d’un au cœur de la grosse pomme a une patate d’enfer. Limite stressante, tellement elle dégage de l’énergie et que moi je sors de ma journée de boulot. Mais bon l’énergie est le maître mot de ce genre de cours et si le coach n’est pas dynamique, aucun intérêt.

lets-ride-paris-coach

Et c’est parti pour 45 minutes à un rythme endiablé. On pédale non-stop, debout, assis, on se penche sur le guidon pour faire des pompes, on bascule sur côté, puis l’autre. Les bras en l’air. Tout en pédalant, je comprends mieux pourquoi on est attaché aux pédales, on aurait vite fait de tomber et de se faire mal. D’un coup, on prend des petites altères planquées derrière la selle pour les exercices des bras tout en continuant à faire chauffer le cuissot.

bridget-jones

À la fin du cours, je me suis sentie comme Bridget Jones. Je sais que tu sais de quoi je parle. Non j’exagère, la sensation immédiate est incroyable car on s’est complètement vidé de toute tension et stress. On se sent super bien et super léger. Bon quelques jours après, mes muscles m’ont rappelé leur existence et là cela a été une autre histoire. J’avais beau avoir repris le sport depuis quelques mois, j’ai vraiment vu la différence. Maintenant, je pense continuer pour affiner mon cuissot et pouvoir me défouler quand j’ai envie.

Comme dit plus haut, côté organisation pour participer à un cours tout se passe en ligne. Vous créez votre compte, vous le créditez d’une ou plusieurs séances à partir de 25 € et à un tarif dégressif et hop vous réservez. J’apprécie beaucoup qu’il n’y ait pas d’abonnement et que l’on paye uniquement ce que l’on « consomme ».

lets-ride-paris-tarifs

Après cette séance intensive, retour au vestiaire pour une petite douche. Les serviettes sont à disposition. Cela fait plaisir de ne pas s’essuyer avec la serviette sur laquelle on a bien transpiré pendant le cours. Les douches sont équipées de gel douche, shampooing et même plusieurs déodorants et des cotons pour se démaquiller.

lets-ride-paris-douches

Les produits mis à disposition dans la douche sont de la marque Malin+Goetz avec un gel douche qui n’a pas manqué de me plaire et parfumé au rhum ! Moi qui essaye de plus aller dans les salles de sport et moins dans les lieux festifs, me voici de nouveau face au rhum 🙂

Si vous voulez plus d’infos ou participer à une séance, direction le site de Let’s Ride.

Let’s Ride, 21 rue des 3 bornes, 75011 Paris

Tags : cyclinglet's rideParissport

Un commentaire

Laisser un petit mot