Patrick Bruel lutte contre le cyber-harcèlement dans le clip “Maux d’enfants”

par Fifi

Quand j’entends le mot cyber-harcèlement, j’avoue que le mot reste irréel dans ma tête et que j’ai du mal à comprendre la réalité qui se cache derrière celui-ci et les drames que cela peut engendrer. Lorsque l’on m’a proposé d’assister à la diffusion du clip “Maux d’enfants” une chanson engagée de Patrick Bruel enregistrée en duo avec le rappeur La Fouine, je me suis dit que c’était l’occasion de mieux comprendre ce qui se cachait derrière ses mots. Mais hasard du calendrier d’une blogueuse parfois très sollicitée, j’avais déjà pris des engagements pour cette date. J’ai donc proposé à Cathy aka Bingueling d’assister à la diffusion et d’ensuite pouvoir en parler. Donc une fois n’est pas coutume, je lui laisse la parole pour qu’elle vous parle plus en détails de ce beau projet.

***********************************

Hiiiii Patriiiiiiiiiiiiiiiick !!!!!!

Non je n’ai pas hurlé au concert mais j’ai assisté à la projection du nouveau clip de Patrick Bruel : Maux d’enfants.

Le 26 mars 2014 a été mis en ligne le nouveau clip de Patrick Bruel, single avec la participation de La Fouine : « Maux d’enfants ».

Patrick nous a présenté l’histoire de cette chanson avec le soutien de l’association e-enfance et d’Eric Debarbieux, Délégué Ministériel à la Prévention et à la Lutte contre la violence à l’école.

L’association lutte contre le cyber harcèlement subit par les enfants et les adolescents sur Internet depuis l’explosion des différents réseaux sociaux.

Père de 2 garçons, Patrick est particulièrement attentif et soucieux de ce phénomène.

Connu pour ses nombreux engagements auprès de différentes causes, il signe là un engagement encore plus fort à travers ce texte et ce clip, intéractif qui plus est.

e-enfance

Je vous invite à le visionner au plus vite : https://www.mauxdenfants.fr/

Etaient également présents les 3 fantastiques jeunes acteurs du clip.

mauxdenfants-patrick-bruelJ’ai commencé par le plus important mais je ne peux pas finir sans vous dire bien sur la joie qu’a été une telle rencontre. Je suis fébrile, Patrick Bruel face à moi, idole de toute une vie (enfin depuis 30 ans mais quand même et puis la vie est loin d’être finie:) ), a été fidèle à sa réputation d’homme simple, accessible pour un autographe, une photo. Le succès humble, cette réputation est bien méritée je vous l’affirme ! Sa notoriété au service d’une cause n’est pas une façade ni un coup marketing, c’est lui tout simplement, l’homme, le père.

Retrouvez le site de l’association e-enfance : https://www.e-enfance.org/


A lire ensuite

3 commentaires

nalou 10 avril 2014 - 18 h 15 min

hello 🙂
un peu abstrait pour moi aussi mais j’imagine qu’on doit pouvoir dire que j’ai vécu ma scolarité dans un univers ultra-protégé 😉
le développement des réseaux sociaux doit aussi malheureusement facilité le harcèlement.
pour mes neveux et après des discussions parfois houleuses, des mesures fermes ont été prises par ma soeur et mon beau-frère quant aux informations diffusées et accessibles.
après avoir visionné le clip et regarder le site, j’espère que ni l’un ni l’autre n’auront jamais à vivre cela mais aussi qu’il ne leur viendra jamais à l’esprit de faire vivre ça à quelqu’un de leur école (la tante pas stressée du tout ^_^)
une chouette initiative même si je ne suis pas Patriiiiiickophile 😉
bises

Répondre
Fifi 13 avril 2014 - 16 h 38 min

Hello,
C’est vrai que ça fait froid dans le dos et aussi peur car il a l’air d’être de plus en plus difficile de protéger les ados contre des problèmes de ce genre.
bisous

Répondre
Cathy 28 avril 2014 - 22 h 11 min

Il a été abordé le fait que parfois justement les harcelés devenaient des harceleurs et inversement. Tout cela est très vicieux et surtout difficilement controlable d’où l’importance des parents, qu’ils soient responsables. On le sait tous, Facebook est interdit aux moins de 13 ans mais bon nombres de pré-ados y sont malgré tout inscrits et ce, avec l’accord des parents ! Nombre d’entre nous ont subit des harcèlements à l’école avant le boom Internet, cela restait dans un cercle somme toute restreint et étaient pourtant déjà violents. Comment imaginer que le monde entier en soit témoin, acteur ? Il est dommage que le clip ne soit pas plus diffusé, l’association plus connue pour ouvrir les esprits sur ce phénomène.
Comme un accident, ça n’arrive pas qu’aux autres.
Je n’ai pas d’enfants mais des ados autour de moi et je vois combien il est difficile pour eux de grandir et de faire la part des choses dans notre Monde d’aujourd’hui.
Soyons tous vigilents et surtout, apprenons leur la bienveillance.

Répondre

Laisser un petit mot

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.