close

Pourvoir et vouloir

Il a des jours où je ne peux pas.
Il y a des jours où je veux pas.

Il aurait pu vivre.
J’aurai pu lui dire je t’aime.
Il aurait voulu vivre.
J’aurai voulu lui dire je t’aime.

Pour toutes ces choses qu’il n’a pas pu faire et qu’il aurait voulu faire.
Pour toutes ces choses que je n’ai pas voulu faire et que j’aurai pu faire.

Je choisis aujourd’hui de pouvoir faire tout ce que je veux.

17 commentaires

  1. Un bel hommage empli de tristesse mais il faut continuer comme vous le faites si bien à travers votre blog et sans doute à d’autres moments personnels ceux-là….Courage à vous !

  2. Nous sommes la, anonymes et fidèles, dans la peine et les joies avec vous. votre poeme partage est si beau. Le temps est le seul remède aux larmes et puis vivre aussi chaque jour en aimant car c est si fragile la vie.

  3. Ce poème dit toute ta tristesse et toute celle que nous éprouvons tous à un moment ou à un autre…
    Impuissante à te redonner le sourire, je te dis toute mon amitié dans ce moment difficile….♥ courage Fifi! tes lectrices pensent fort à toi, des bisous…..

Laisser un petit mot