close

Lorsque l’on entend parler de sécurité routière, on entend souvent parler de chiffres : plus 3 % de morts, plus 1800 blessés… plus, plus, plus et aujourd’hui plus 100 blessés graves par jour ! Quand on en parle autour de soi, on connaît toujours quelqu’un qui a été victime d’un accident de la route. Je ne dis pas un accident de voiture, car les motos et les piétons sont aussi concernés et bien souvent des victimes plus vulnérables.

SR_Combien-de-temps_00000

L’an dernier, Monsieur Fifi s’est fait renversé par un scooter. Au final, pas trop de mal, un coude cassé qui s’est assez bien remis. Mais une peur atroce en pensant que cela aurait pu être bien plus grave !

Dans les accidentés de la route, il y a deux catégories : les morts et les blessés. Le plus souvent, on parle des morts, ceux qui laissent une blessure irréparable à leurs proches, ceux qui par leur disparition bouleverse des vies. Et les blessés ? Ce sont aussi ceux qui peuvent avoir une blessure irréparable et qui bouleverse leur vie et celles de leurs proches. Un accident a toujours des dommages collatéraux.SR_Combien de temps_00004

C’est sur ce thème que la sécurité a décidé de basé sa nouvelle campagne en nous montrant la vie de 11 personnes après l’accident, 11 personnes en vie, 11 personnes blessés.


La première fois que j’ai vu ce film, j’ai été touché par ces vies brisées qui essayent de se reconstruire, par ces familles qui vivent aussi l’accident malgré elles.

Mais au final, je suis surtout en colère ! En colère de voir que malgré ces films, ces campagnes qui se suivent les unes derrières les autres, les chiffres ne bougent pas, les comportements n’évoluent pas et je vois au quotidien des chauffards, des fangios, des connards n’ayant pas peur des mots conduire inconsciemment pour gagner quelques minutes ou par mépris total de la vie des autres.

A 50 mètres de chez moi, il y a un gros rond-point avec des feux, je dois passer par celui-ci tous les jours. En tant que piétonne, je traversais habituellement quand le petit bonhomme était vert jusqu’à ce que je comprenne que ce respect des règles étaient plus pour ma vie. La seule chose à regarder est la Golf du Kéké qui va remonter la file à contresens et griller le feu sans aucune considération pour le code de la route, les voitures engagées et les piétons. Cela n’arrive pas une fois comme ça mais au minimum une fois par semaine. Il y aussi les stationnements sur la voie. Pourquoi s’emmerder à se garer ? Je reste sur le rond-point ou sur la voie. Je ne jette pas la pierre aux policiers qui sont seulement 30 mètres plus loin car je ne les ai jamais vu sur ce rond-point ou seulement pour aller chercher leur casse-croute à la superette. Par contre, j’ai envie de crier contre ces chauffards en leur demandant s’ils ont la télé ? S’ils n’ont jamais vu ces campagnes ? S’ils réfléchissent un peu avec le petit pois qui leur sert de cerveau ? JE NE COMPRENDS PAS ! Je ne comprends pas pourquoi ces comportements irresponsables et ce que ça leur apporte ?

Ouf cet article se voulait être une présentation de la nouvelle campagne de la Sécurité Routière que j’ai trouvé au top ! Mais au final, cela s’est transformé en vidage de sac, le blog me sert aussi à ça parfois.

Dans tous les cas, j’ai enregistré ma voix sur les textes de la nouvelle campagne et je vous invite tous à le faire pour partager le message.

« Combien de temps…»

Combien de temps ?
Combien de temps allons-nous continuer ?

Continuer à croire que 100 blessés graves par jour ce n’est pas si grave que ça ?

Continuer à croire que réparer les corps peut suffire à réparer les vies ?

Continuer à croire que ceux qui survivent pourront revivre comme avant ?

Continuer à croire qu’un accident de la route ne dure qu’une seconde alors qu’il peut durer toute une vie ?

Continuer à croire que derrière chaque corps blessé il n’y a qu’une seule vie blessée ?

Continuer à croire que les accidents de la route sont une fatalité alors que c’est à nous d’agir pour les éviter ?

La sécurité routière a aussi eu la bonne idée de créer l’appplication « Mode Conduite », une application qui met votre portable en veille lorsque vous prenez le volant et envoie un message de prévention lorsqu’on essaye de vous joindre.

Pour ma part, j’espère que cette nouvelle campagne fera prendre conscience à certains de leur inconscience que dans très peu de temps, la sécurité routière n’aura plus besoin de diffuser de nouvelles campagnes.

Article sponsorisé

Tags : Route plus sureSécurité routière

4 commentaires

  1. Mon père a eu un grave accident de la route, il aurait dû être un « légume » comme il l’explique dans les livres (super classe comme appellation), mais il s’est battu et aujourd’hui il ne lui reste quasi aucune séquelles à part un mauvais équilibre, le vertige et la fatigue qui arrive plus vite. Cet accident n’est la faut de personne (il a glissé sur une plaque de verglas), mais cela aurait pu…
    Comme tu le dis pourquoi avec autant de prévention les gens continuent à prendre des risques et à mettre la vie des autres en jeu pour quelques minutes de gagnées.
    Je ne comprends pas et même si cela fait 10 ans que mon père à eu son accident j’y repense tout le temps à chaque fois que je croise une ambulance, un mec qui fait le con, … Tout le temps.

    1. Je suis contente pour toi si ton papa a réussi à bien se remettre de son accident mais comme tu le dis, tout le monde voit des cons sur la route ignorant les messages jusqu’à ce qu’il soit trop tard 🙁

  2. Ton message me touche parce que je travaille à la Sécurité Routière, que l’on mène des actions en extérieur toue l’année (boite de nuit, village SR, établissements scolaires, entreprises), que les comportements changent malgré tout, on le voit lorsqu’on discute avec les gens mais que les imbéciles restent des imbéciles. Ceux là on ne peut les toucher car rien ne les touche…
    Je suis responsable de l’Observatoire départemental de la Sécurité Routière, c’est donc moi qui fait les stats et, combien d’accidents on a à cause du portable ou de fautes d’inattention ! L’alcool tue moins, même si les gens râlent, les mentalités ont évolué avec les lois ! Mais si tu savais le nombre de jeunes et moins jeunes sous l’emprise de stup ! Dans les lycées, c’est devenu banal de fumer un joint…
    Enfin il y a tellement à faire encore ! Quand je vois les causes des accidents mortels de mon département, je suis effarée ! Tant de drames qui auraient pu être évités !

    1. Hello Julie,
      Je pense qu’il faudrait inclure un test d’imbécillité au permis pour faire le tri 🙂
      Blague à part, bravo pour le travail que tu effectues au quotidien pour aider au changement des comportements.

Laisser un petit mot